Découvrez notre sélection des meilleurs pianos à -500€ !

Pssst... Ça vous dit d'impressionner tous vos proches grâce à des musiques connues et faciles à apprendre ?
Car il se trouve que notre nouveau recueil de partitions en comporte 33, oui oui vous avez bien lu, 33 !

Profitez de tout ce petit monde au même prix qu'un abonnement Spotify en cliquant ici 😉

Blog
Les Plus Belles Musiques de Noël à Jouer au Piano

Mis à jour le 6 mars 2022 par Richard

Avec tous les cadeaux à acheter et à préparer, les queues interminables dans les centres commerciaux, les bouchons, etc., la magie de Noël peut parfois se perdre. Il n’y a rien de tel que de se rassembler autour d’un piano, de jouer des airs de Noël, de chanter tous ensemble entre amis et en famille pour répandre la joie et l’esprit de cette fête. Nous avons rassemblé pour vous les plus belles chansons de Noël que vous pourrez jouer au piano si vous le souhaitez. Il suffit d’un peu de pratique et tout le monde pourra apprécier les vraies joies de la saison !

Douce nuit, Sainte nuit

Cette chanson de Noël fait partie des plus célèbres et plus chantées au monde. On pourrait même dire que Noël serait différent sans cette chanson emblématique ! Composée par l’organiste Franz Xaver Gruber et le prêtre Joseph Mohr au début du XVIIe siècle, plus précisément en 1818, « Douce nuit, sainte nuit » est très facile à jouer au piano. En effet, c’est un air classique qui n'utilise que les touches blanches du piano.

Composée dans la ville autrichienne d'Oberndorf, « Douce nuit, sainte nuit » a été reprise par de nombreux artistes de renom tels que Josh Groban, Mariah Carey, Elvis Presley, Klaus Nomi et pratiquement toutes les chorales du monde entier. Elle est d’ailleurs traduite dans plus de 300 langues et dialectes différents.

Vive le vent

Il s’agit d’une adaptation française par Francis Blanche de la chanson américaine « Jingle bells ». C'est l'une des musiques de Noël les plus populaires au monde ! Pour la petite histoire, c’est en 1857, dans la ville de Medford (Massachusetts), que James Lord Pierpont a écrit la chanson. Elle a été publiée pour la première fois à l'automne 1857 sous le titre « One Horse Open Sleigh ». Bien qu'associée à la saison de Noël, la chanson a été écrite à l'origine pour être chantée à Thanksgiving.

« Jingle bells » n'a pas été tout de suite un succès. Ce n'est que bien des années plus tard, en 1945, que le chanteur Bing Crosby et le célèbre trio The Andrews Sisters ont permis à ce chant de devenir un incontournable dans le répertoire des chansons de Noël. Au fil des ans, « Jingle bells » a été chanté et enregistré par de nombreux artistes dont Louis Armstrong, Frank Sinatra, Luciano Pavarotti, et Nini Rosso. D’autres chanteurs, pianistes et chorales ont créé de nombreuses versions alternatives de la chanson.

En ce qui concerne son adaptation française, elle est également très populaire en France à tel point que plusieurs chanteurs célèbres comme Dalida, Mireille Mathieu et Mika l’ont repris.

Joy to the world

« Joy to the world » n’est pas seulement très populaire aux États-Unis, mais aussi à travers le monde. Il fait également partie des chants traditionnels de Noël les plus anciens. Composée à l'origine par l'écrivain anglais Isaac Watts, sur la base du psaume 98, la chanson a été publiée pour la première fois en 1719 dans le recueil « The Psalms of David ».

« Joy to the World » n'a pas été écrit comme un chant de Noël. En effet, dans sa forme originale, cela n'avait pas grand chose à voir avec Noël. Isaac Watts était l'un des grands auteurs d'hymnes de l'histoire de l'église. Mais plutôt que de simplement traduire les textes originaux de l'Ancien Testament, il les a ajustés pour se référer plus explicitement à l'œuvre de Jésus telle qu'elle avait été révélée dans le Nouveau Testament. Watts a interprété le psaume 98 comme une célébration du rôle de Jésus en tant que roi de son église et du monde entier. Plus d'un siècle plus tard, la seconde moitié de ce poème a été légèrement adaptée et mise en musique pour nous donner ce qui est devenu l'un des plus célèbres de tous les chants de Noël : « Joy to the World ».

All I want for Christmas is You

Co-écrite par la chanteuse Mariah Carey et Walter Afanasieff et sortie en 1994, cette chanson compte parmi les chants de Noël les plus appréciés des anglophones. On pourrait même dire qu'il est devenu un nouveau standard de Noël. Il fait partie des singles les plus vendus au monde et a rapporté plus de 50 millions de dollars à ses auteurs. C'est sans doute le chant de Noël moderne le plus durable de notre époque. En effet, « All I want for Christmas is You » a plus de 25 ans maintenant.

Mariah Carey et Walter Afanasieff ont mis seulement un quart d'heure pour trouver les accords, la structure et la mélodie de la chanson. Le secret de son succès est que cette chanson est si simple, facile à retenir et agréable à écouter. Elle inspire également la joie avec ses rythmes et harmonies festifs.

We Wish You a Merry Christmas

Que serait Noël sans cette chanson emblématique ? C’est aussi l'une des chansons de Noël les plus simple que vous puissiez apprendre à jouer au piano.

Si l’on ne connaît toujours pas l’identité de l'auteur et compositeur de la chanson, on sait par contre que ses origines remontent au XVIe siècle, dans le West Country en Angleterre. « We wish you a Merry Christmas » aurait été chanté par de modestes artistes pour de riches auditeurs. Dans cette région d’Angleterre, les gens fortunés de la communauté offraient traditionnellement des friandises de Noël aux chanteurs qui faisaient du porte-à-porte.

« We wish You a Merry Christmas » a été popularisé dans les années 1930 à la suite d'un arrangement du compositeur, chef d'orchestre et organiste de Bristol Arthur Warrell. L’artiste a arrangé le chant pour les Madrigal Singers de l'Université de Bristol. Il l’a interprété avec ces derniers lors d’un concert le 6 décembre 1935. Depuis, ce célèbre chant de Noël a su traverser les époques pour être toujours aussi célèbre aujourd’hui.

Carol of the Bells

Une autre chanson de Noël très populaire aux États-Unis, mais pas seulement ! En effet, cette chanson est jouée un peu partout durant la période de Noël. Composé par le compositeur ukrainien Mykola Léontovych en 1914 avec des paroles de Peter J. Wilhousky, « Carol of the Bells » tire ses origines d'un chant folklorique ukrainien appelé « Chtchedryk ». C’est le compositeur américain Peter J. Wilhousky qui a écrit les paroles en anglais. C’est celui-ci qui a fait de ce chant un standard de Noël du monde occidental.

La chanson est caractérisée par des phrases musicales répétitives de quatre notes. Depuis sa création, elle a été adaptée à divers genres musicaux, tels que le métal, le jazz, le pop et le rock, et interprétée par divers artistes à travers le monde. Les paroles racontent l'histoire d'une hirondelle qui vole dans une maison pour prédire une année merveilleuse à la famille qui y réside. « Carol of the Bells » n’était pas initialement destiné à célébrer Noël, mais le Nouvel An. Toutefois, elle a rapidement été associée à Noël, notamment en raison de ses paroles, qui faisaient référence aux « cloches d'argent ».

Have Yourself a Merry Little Christmas

Adorée des fans de Frank Sinatra, cette chanson chaleureuse a été écrite par Hugh Martin et Ralph Blane pour le film « Meet me in St. Louis ». Les deux auteurs ont composé une œuvre d'art intemporelle qui résume parfaitement toutes les émotions de la période de Noël. Avec une mélodie plaintive et chantante qui se mêle à des paroles doucement ironiques, la progression astucieuse des accords vous habituera à jouer des accords de septième, des octaves et d'autres intervalles qui inciteront vos doigts à sauter et à s’étirer. Débutant par un arpège brisé dans la tonalité de do majeur, cette chanson fait également un bon usage de la pédale de sustain.

Il est né le divin enfant

Publiée en 1863 pour la toute première fois dans un recueil d'airs de Noël lorrains compilé par Jean-Romain Grosjean, l'organiste de la cathédrale de Saint-Dié, la chanson « Il est né le divin enfant » a traversé les époques. Cette chanson faire-part annonce au monde que Jésus, notre Sauveur, est né et qu’il faut s’en réjouir. Elle tire sa mélodie de « La Tête bizarde » qui est un air de chasse français du XVIIe siècle.

Mon beau sapin

Cette chanson de Noël très célèbre est une traduction française d'une vieille chanson folklorique traditionnelle allemande intitulée « O Tannenbaum », datant du XVIe siècle. Il ne s’agit pas d’un chant sur les arbres de Noël, mais sur les sapins. À l’origine, cette chanson était destinée à mettre en avant la beauté éternelle du sapin et de la façon dont nous pouvons nous inspirer de sa force et de sa résistance tout au long de l'année. En effet, le sapin garde ses feuilles vertes en été comme en hiver. Cependant, elle a été associée au sapin de Noël au XIXe siècle. Elle a été traduite en anglais par « O Christmas tree » et en français par « Mon beau sapin ».

The First Noel

« The first Noël » est un chant de Noël traditionnel anglais datant probablement du XVIIIe siècle. Il détaille les événements entourant la naissance de Jésus et fait référence à l'enfant en tant que roi d'Israël. Les Juifs espéraient la naissance d'un Messie, celui qui délivrerait son peuple. Israël était à l’époque sous la domination romaine avec le roi Hérode sur le trône. Les premières paroles représentent l'Annonciation des bergers de Luc 2:11-2.

Le chanteur américain Johnny Mathis a inclus cette chanson dans son album « Merry Christmas » de 1958. Ce titre a également été repris par Frank Sinatra, Nat King Cole, Ella Fitzgerald, Elvis Presley, Willie Nelson, Mariah Carey, Josh Groban, Pentatonix et bien d'autres. Dolly Parton l'a chantée dans son émission télévisée « Christmas at Home » en 1990 et l’a intégré son album « Home For Christmas ».

O Holy Night

« O holy night » est la version anglaise de la chanson « Minuit, chrétiens ». Il s’agit à l’origine d’un chant cantique catholique écrit par Placide Cappeau vers 1843. Placide Cappeau fut tellement satisfait de son œuvre qu'il décida d’en faire une chanson. N’étant pas musicien, il se tourna vers le compositeur Adolphe Adam en 1847.

Adolphe Adam était un célèbre musicien classique qui avait composé de nombreuses œuvres dans le monde entier. Bien qu’il était juif et ne célébrait donc pas Noël, il accepta de créer une musique pour fêter la naissance de Jésus suite à la demande de son ami Placide Cappeau. La chanson fut finalement interdite par l’église du fait que son auteur quitta cette dernière pour rejoindre un mouvement socialiste.

Une décennie plus tard, la chanson attira l’attention d’un écrivain américain, John Sullivan Dwight. Celui-ci la traduisit en anglais et la publia dans son magazine. La chanson connu rapidement le succès. Elle fut reprise par divers artistes, dont le jazzman Nat King, Céline Dion et Susan Boyle, sans oublier Mariah Carey qui l’inclut dans son album de Noël sorti en 1994.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
5/5 - (2 votes)

Commentaires
Votre avis nous intéresse !

Dans l'optique de toujours vous fournir le meilleur contenu possible, nous sommes ouverts à tous vos avis et suggestions.
Nous essayons également de répondre à vos questions le plus rapidement possible !
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bannière flowkey
Nos partenaires
Logo Rhapsody Couleur
En tant que partenaires avec les différents marchands présents sur le site, nous pouvons percevoir une commission sur les achats effectués via nos liens (sans aucune contrepartie de votre côté).
N'acceptant aucun article sponsorisé, cela nous permet de rester indépendants et totalement impartiaux tout en continuant à vous fournir les meilleurs conseils et informations possibles !
© 2022 – Conçu en France avec 💙
0
Cet article vous plaît ? Dites-le nous !x