Partition
La Marseillaise

En 1792, les flammes de la révolution allumées à Paris ont embrasé la nation. La ferveur révolutionnaire et la fureur du peuple contre la monarchie avaient atteint un point de non-retour. Des forces étrangères se profilaient au-dessus des frontières, menaçant d'écraser ces voix défiantes. C'est à ce moment-là, par une nuit de tempête, qu'un simple soldat a composé une chanson qui est devenue la plus grande source d'inspiration de la révolution.

À propos

Compositeur
Claude Joseph Rouget de Lisle
Année
1792
Instrument
Piano
Nb. de pages
2
Niveau
Intermédiaire
Compositeur
Claude Joseph Rouget de Lisle
Année
1792
Instrument
Piano
Nb. de pages
2
Niveau
Intermédiaire

Le saviez-vous ?

Les événements majeurs qui ont conduit à la création de ce chant révolutionnaire ont été frénétiques. Le peuple avait pris la Bastille en juillet 1789 ; en août 1789, la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen était faite, et en octobre 1789, une foule de Parisiens en colère attaquait le château de Versailles, transférant de force la famille royale au château des Tuileries. L'Assemblée nationale constituante formée en juillet 1789 est une tentative de compromis de partage des pouvoirs exécutif et législatif entre le roi et l'assemblée. Mais cet arrangement est de courte durée, car Louis XVI, étant un souverain faible aux ordres de ses conseillers aristocratiques, n'est pas très enclin à accepter des réformes et à partager la gouvernance avec les nouvelles autorités.

Le projet de Louis de s'échapper de Paris sous un déguisement avec sa reine Marie-Antoinette et ses enfants en juin 1791 est déjoué, et il est capturé à Varennes et ramené à Paris. Cet acte désastreux, considéré comme une trahison et un acte de trahison, affaiblit encore la foi du peuple dans la monarchie et ouvre la voie aux radicaux qui prêchent l'abolition de la monarchie et l'instauration d'une République.

Désormais, le roi est à la merci de l'Assemblée législative qui a remplacé l'Assemblée constituante en septembre 1791. Son seul espoir réside désormais dans une intervention étrangère. Pendant ce temps, en dehors de la France, la révolution attire les sympathies de ceux qui, dans les pays voisins, veulent voir un changement dans le régime de la monarchie absolue. Les contre-révolutionnaires, formés principalement de royalistes qui avaient fui la France, demandèrent de l'aide aux dirigeants européens. Les souverains sont d'abord indifférents à la situation explosive en France, puis prudents et enfin alarmés lorsque l'Assemblée de France déclare un principe révolutionnaire du droit international, à savoir que le peuple a le droit de disposer de lui-même.

Le frère de Marie-Antoinette, le roi d'Autriche et empereur du Saint Empire romain germanique Léopold II, est impatient de venir au secours de sa sœur et de son beau-frère. Il se rallie au roi de Prusse et publient ensemble la déclaration de Pillnitz en août 1791, appelant les autres souverains à se donner la main et à rétablir par la force le roi Louis XVI sur son trône. La Prusse et l'Autriche forment une alliance défensive en février 1792. Dans l'espoir que des armées étrangères puissent le secourir, et sous la pression de l'Assemblée, Louis accepte de donner son assentiment à une politique agressive. L'atmosphère politique étant désormais chargée, la France déclare la guerre à la monarchie autrichienne des Habsbourg le 20 avril 1792. La Prusse rejoignant l'Autriche quelques semaines plus tard, les lignes de bataille sont tracées.

Claude Joseph Rouget de Lisle est un jeune soldat de l'armée française basé à Strasbourg. Il aime la musique et le théâtre et a du talent pour la poésie et l'écriture. Le 25 avril 1792, il est présent à un banquet offert par le maire de Strasbourg. Les discussions à table portent rapidement sur la guerre, la menace imminente d'une invasion étrangère par une coalition de puissances, et l'on évoque la nécessité d'un chant patriotique pour inciter le peuple à se battre pour défendre la patrie. Dans un élan d'excitation, Rouget de Lisle se rend dans son logement cette nuit-là et compose, avec son violon à ses côtés, les paroles et la mélodie d'une chanson - en une heure, selon la légende - intitulée Le Chant de Guerre pour l'Armée du Rhin.

Ce chant aux paroles puissantes et à la mélodie évocatrice a été écrit comme un appel aux armes pour mobiliser le peuple contre la tyrannie et une invasion autrichienne. Elle a immédiatement enflammé l'imagination du peuple. Elle est publiée et chantée pour la première fois par un jeune volontaire (fédéré), François Mireur, lors d'un rassemblement à Marseille où les révolutionnaires se préparent à marcher vers le palais des Tuileries à Paris. La chanson a inspiré les troupes, qui ont décidé d'en faire leur chanson de marche. Lorsqu'ils atteignent Paris le 30 juillet 1792, avec le chant qui sort de leurs lèvres, il électrise la capitale et devient connu sous le nom de La Marseillaise.

Les meilleurs recueils modernes

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 16/09/2021 04:53
Promo -29%
2
amazon
27.37 € 19.41
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 16/09/2021 04:53
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 16/09/2021 04:53

Retrouvez également...

Inscrivez-vous à la newsletter Rhapsody et recevez un récapitulatif hebdomadaire de nos articles, sans aucun spam. Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données.
Rhapsody regroupe à travers un large catalogue une grande variété d’instruments et autres accessoires musicaux modernes dont la qualité est reconnue à ce jour. En effectuant des achats via les liens présents sur le site, vous participez à la qualité du contenu qui vous est proposé.
Thomann • Woodbrass • Fnac • Darty • Boulanger • Amazon • Cdiscount
© 2021 – Rhapsody.fr
download